RAVAGES

Les ravages du cerf de Virginie en forêt privée

On comptait, en 2011, plus de 300 aires de confinement (ravages) du cerf de Virginie cartographiés par le Ministère des forêts, de la faune et des parcs (MFFP) au Québec. En forêt publique, ces ravages sont protégés par la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune. Toutefois, cette loi ne s’applique pas aux portions de ravages situés en forêt privée.

La protection et la conservation des ravages sur terres privées dépendent entièrement de mesures volontaires de la part des propriétaires forestiers et des intervenants du territoire. C’est pourquoi nous encourageons les propriétaires à jouer pleinement leur rôle dans la démarche d’aménagement des ravages. Pour cela, nous vous invitons dans un premier temps à prendre connaissance des documents ci-dessous. Par la suite, n’hésitez pas à communiquer avec un conseiller forestier afin de discuter des actions possibles sur votre propriété dans le but d’améliorer la qualité de l’habitat présent. À titre d’information, notez que les travaux réalisés selon les lignes directrices d’un plan d’orientation pourront bénéficier d’une aide financière provenant du programme Faune-Forêt de la Fondation de la Faune du Québec et de l’aide financière du programme de mise en valeur de l’Agence.

Feuillet d’information générale sur les ravages

Aménagement des boisés privés : Les ravages de cerf de Virginie (FFQ)